Category Archives: Français – French texts

Journée du souvenir de la Shoah et de l’héroïsme

Yom Hashoah; en raison de menaces terroristes, la célébration des noms des Juifs de Belgique déportés se tiendra cette année en un lieu encore tenu secret

Chaque année, dans le monde, hommage est rendu lors du Yom ha-zikaron laShoah vèlaGvoura (en français journée du souvenir de la Shoah et de l’héroïsme) aux millions de Juifs assassinés par les nazis et leurs collaborateurs, ainsi qu’aux résistants Juifs.

Initialement, les cérémonies étaient conçues par l’Etat d’Israël pour rendre hommage aux insurgés du ghetto de Varsovie et autres partisans Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, considérés comme autant de frères d’armes des pionniers de la nation israélienne. Aujourd’hui, elles s’étendent à un hommage rendu l’ensemble des victimes de la politique allemande d’extermination du peuple juif et donne lieu en Israël à diverses cérémonies civiles, la principale se tenant à Yad Vashem. Ce jour-là, les sirènes du souvenir résonnent dans tout le pays, où la majorité de la population arrête toute action durant quelques minutes.
Pavé Comme à Anvers aujourd’hui au sujet des Pavés de mémoire, certains milieux orthodoxes et haredim israéliens contestent cet hommage auquel ils ne reconnaissent pas de caractère religieux et refusent d’y participer.

Description de cette image, également commentée ci-après

Insurrection du ghetto de Varsovie. Photo extraite du « rapport Stroop » que Jürgen Stroop adressa en mai 1943 à Heinrich Himmler. La légende originale en allemand est « Forcés hors de leurs caves ». Cette photo est l’une des plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.

En Belgique, la cérémonie aura lieu le 12 avril 2018, date anniversaire du début du soulèvement du ghetto de Varsovie et de l’attaque par trois Résistants du XXème convoi de déportés de Malines vers Auschwitz le 19 avril 1943. Elle se tiendra à 18 heures 30 au Mémorial aux Martyrs Juifs, à Anderlecht, situé Square des Martyrs Juifs, à l’angle des rues Emile Carpentier et des Goujons.

Elle sera précédée par la lecture des noms de 245 résistants Juifs en Belgique, des 24.036 Juifs déportés via Malines et, pour la première fois, des 5.906 Juifs déportés via Drancy (France); une litanie de 29 heures à laquelle tous les citoyens sont appelés à participer.

L’inscription préalable est obligatoire pour la participation à ces deux cérémonies; cliquez ici.

Auparavant, la lecture des noms se faisait également au sein du Mémorial, face aux murs sur lesquels sont gravés les noms des martyrs. Mais cette année, comme la précédente, la police n’assurera pas la sécurité des participants à ce long hommage. C’est pourquoi les organisateurs, regroupés au sein de la fédération Présence Juive pour la Mémoire, ont prévu, en concertation avec le BESC, un service de sécurité interne de la communauté juive, un autre lieu qu’ils révèleront aux inscrits la veille de leurs prestations.

L’inscription pour la lecture peut également se faire en envoyant un couriel à lectureyh@uejb.org, ou par téléphone : jusqu’au 25 mars ainsi que du 8 au 11 avril au n° 0475 35 10 53 et du 26 mars au 7 avril au n° 0476 70 93 99

Radio Judaïca (90.2 fm) assurera du mercredi 11 avril à 13h00 au jeudi 12 avril 2018 à 18h30 la retransmission de la lecture des noms.

Les organisateurs de cette cérémonie ont souhaité ne pas y associer l’Association pour la Mémoire de la Shoah.

Advertisements

Leave a comment

Filed under Français - French texts, History

Répression de la collaboration après la Première et la Seconde Guerre mondiale en Belgique

Vers de nouvelles études universitaires de la répression de la collaboration, hormis la participation au génocide, après la Première et la Seconde Guerre mondiale en Belgique

Le jeudi 19 avril 2018, le CegeSoma/Archives de l’Etat organisera une journée de rencontre à l’intention des futurs historiens en quête de sujet de mémoire et de leurs promoteurs. La thématique retenue a trait aux archives judiciaires produites dans le cadre de la répression de la collaboration après la Première et la Seconde Guerre mondiale en Belgique et à leur utilité pour l’étude d’autres aspects liés à l’histoire de l’Occupation.

Le CEGES/SOMA a invité des historiens qui ont travaillé sur le sujet à présenter leurs recherches à un plus large public. Les futurs historiens (bacheliers en seconde ou troisième année) sont invités à venir non seulement écouter leurs aînés mais aussi, via des exposés de spécialistes, à découvrir les sources relatives à la thématique retenue et à réfléchir sur les sujets, problématiques et angles de recherche qui peuvent en découler.

Le programme, qui débutera à 9 heures 15 sous la présidence de Bruno De Wever (UGent), prévoit plusieurs communications relatives aux suites de la seconde guerre mondiale. A 11 heures, Ernest Martijn (KULeuven) parlera de l’influence de la répression sur le football belge. Ensuite, Hélène Pochart (ULB) examinera la répression de la collaboration après la seconde guerre mondiale dans le Tournaisis, en particulier des rexistes et de leur participation à la chasse aux réfractaires.

A 11 heures 30, Jiel Foubert, (UAntwerpen) analysera le pèlerinage de l’Yser entre 1960 et 1980; et Hannah Surmont résumera sa thèse sur Frans Gevaert (1911-2006), historien nationaliste flamand, incivique, finalement été nommé Chevalier de l’Odre de Léopold.

A 14 heures, Joachim Derwael, fonctionnaire des Archives de l’Etat, présentera des sources relatives à la répression de la collaboration avec l’occupant pendant la seconde guerre mondiale et à 15 heures 45, Dirk Luyten,  chargé de recherche au CegeSoma/Archives de l’Etat, évoquera des thèmes et angles de recherche envisageables au sujet de l’occupation et de la répression.

Aucun exposé ne se centrera sur le génocide perpétré en Belgique durant la seconde guerre mondiale avec la complicité de l’Etat belge, ni sur l’absence de répression qui s’en est suivie.

Salle de conférence du CegeSoma – square de l’Aviation 29 à 1070 Bruxelles; de 9 heures 15 à 16 heures 45.
Inscriptions : accès libre mais sur inscription préalable avant le mardi 17 avril 2018 : isabelle.ponteville@arch.be ou par téléphone : 02/556.92.11.

Leave a comment

Filed under Activism and Peace Work, Announcement, Français - French texts, History

Proverbes 4.1-13 Le plus précieux héritage, la sagesse: lumière de la vie

Leave a comment

Filed under Français - French texts, Religious affairs

Comment exister ? How to exist?

Today’s guest-writer Gyslaine Le Gal

 

Gyslaine LE GAL Romancière et Poète Français/Anglais

Ecouter le poème sur fond musical en cliquant sur la vidéo

Dans nos regards qui se croisent,
Dans ces silences qui nous parlent,
Les mots ne s’apprivoisent
Que lorsque nos cœurs s’emballent.

Il reste nos sourires qui illuminent
Toutes ces pensées qui se devinent.
Le temps semble figé,
Tout se passe dans nos pensées.

L’absence est trop souvent marquée.
Alors tout semble étranger.
Les choses perdent toute leur saveur,
La vie semble sans plus aucune couleur.

Mais il reste cette douce musique,
Qui accompagne tous ces cœurs mélancoliques,
De ces êtres devenus solitaires, effacés,
Qui ne savent plus, comment exister.

How to exist?

In our intersecting looks,
In these silences that speak to us,
Words are not tamed
Only when our hearts are racing.

It remains our smiles that illuminate
All those thoughts that can be guessed.
Time seems frozen,
Everything happens in our thoughts.

The absence is too often…

View original post 59 more words

Leave a comment

Filed under Being and Feeling, Français - French texts, Poetry - Poems

Actes 19.1-20

 *

Leave a comment

Filed under Français - French texts, Quotations from Holy Scriptures, Religious affairs

Marc 1.1-13 Changez votre vie

 *

Leave a comment

Filed under Français - French texts, Lifestyle, Religious affairs

Matthieu 2.1-12 Des sages de l’Est viennent adorer Jésus

Leave a comment

Filed under Français - French texts, Religious affairs

Le besoin aujourd’hui des femmes pour remplier des rôles extraordinaires

Leave a comment

Filed under Français - French texts, Quotations from Holy Scriptures, Religious affairs

Symphonie cosmique – Psaume 119.81-96

Symphonie cosmique

81 Je me fatigue à attendre ton aide,
j’attends avec espoir ce que tu diras.
82 Mes yeux se fatiguent à attendre ce que tu as promis.
Je demande: « Quand vas-tu me consoler? »
83 Je suis comme une outre séchée au-dessus du feu,
mais je n’oublie pas ce que tu veux.
84 Est-ce que tu me laisseras vivre longtemps encore?
Quand vas-tu juger ceux qui me font souffrir?
85 Des orgueilleux m’ont tendu des pièges,
et c’est contraire à ta loi.
86 Tous tes commandements sont vrais.
On me fait souffrir injustement, aide-moi!
87 Un peu plus, et ils me feraient disparaître de la terre!
Mais moi, je n’abandonne pas tes exigences.
88 Fais-moi vivre grâce à ton amour,
alors j’obéirai à tes ordres.
89 SEIGNEUR, dans le ciel,
ta parole est fixée pour toujours.
90 Tu restes fidèle de génération en génération.
Tu as fondé la terre, et elle est solide.
91 Aujourd’hui, tout existe à cause de tes décisions.
Oui, le monde entier est à ton service.
92 Si ta loi ne faisait pas toute ma joie,
dans mon malheur, je serais déjà mort.
93 Je n’oublierai jamais tes exigences,
par elles, tu me fais vivre.
94 Je suis à toi, sauve-moi,
car j’ai le souci de tes exigences.
95 Des gens mauvais m’attendent pour me faire mourir.
Moi, je suis attentif à tes ordres.
96 Je le vois, même ce qui est parfait a une fin,
mais ton commandement est sans limites.

English:

Réflexion

Fatigue, désespoir, épuisement se ressentent jusque dans la chair. Quand tout val mal, le temps semble long, les conflits minent la santé. Seule l’assurance d’une Parole vraie peut raviver l’espérance. Nous pouvons compter sur une fidélité infaillible de Dieu. Quelle garantie! Ses promesses sont sûres. Dieu sera toujours notre secours lorsque nous mettrons notre confiance en lui.  <<Les tentations que vous avez connues ont toutes été de celles qui se présentent normalement aux hommes. Dieu est fidèle à ses promesses et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais, au moment où surviendra la tentation, il vous donnera la force de la supporter et, ainsi, le moyen d’en sortir.>>. 1Cor 10.13

Psaume 119.81-96 (PdV)
Guide de lectures bibliques quotidiennes – Editions Bibli’O – Société biblique francophone

Leave a comment

Filed under Français - French texts, Religious affairs

Une véritable Union européenne pour garantir le bien-être, la sécurité et la démocratie

Blue: Solde migratoire positif; Vert: Solde migratoire stable; Rouge: Solde migratoire négatif; Gris: Pas de données

Nous, citoyens européens, sommes inquiets et effrayés. Beaucoup d’entre nous ont été appauvris par la crise économique et financière. Le chômage des jeunes risque de créer une génération perdue. Les inégalités augmentent et la cohésion sociale est en péril. L’Union européenne est cernée par les conflits et l’instabilité de l’Ukraine à la Turquie, en passant par le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. L’afflux de réfugiés et de migrants est devenu un enjeu structurel que nous devons appréhender ensemble, de manière humaine et en étant tournés vers l’avenir. Dans de nombreux États membres, la tendance est à l’autoritarisme et à la montée des forces nationalistes et xénophobes. La démocratie et les valeurs essentielles de la civilisation moderne européenne sont menacées. L’Union européenne elle-même est remise en question, bien qu’elle garantisse la paix, la démocratie et le bien-être depuis des décennies.

Nous, citoyens européens, ne voulons pas de responsables politiques nationaux qui ne pensent qu’à la prochaine élection locale ou nationale. Ces derniers réclament des solutions européennes aux problèmes européens, mais rendent ensuite ces solutions impossibles ou inefficaces. Ils négligent des propositions judicieuses de la Commission et n’appliquent pas des décisions déjà prises, y compris celles sur lesquelles ils se sont tous mis d’accord. Ils demandent un jour à l’Europe d’intervenir et le lendemain, ils lui reprochent ses actions. Les responsables politiques nationaux et les médias doivent cesser de présenter l’intégration comme un jeu à somme nulle, et de monter ainsi les pays les uns contre les autres. Dans un monde interdépendant, aucun pays ne peut satisfaire à lui seul tous les besoins essentiels de ses citoyens et les appels à la justice sociale. Dans ce contexte, l’intégration et la gouvernance supranationale sont un jeu à somme positive. Fondé sur la démocratie libérale et une économie sociale de marché, notre modèle social européen ne peut survivre que dans un cadre de gouvernance à plusieurs niveaux, sur la base du principe de subsidiarité.

Nous, citoyens européens, sommes conscients du fait que la mondialisation transforme le monde. Nous avons besoin d’un gouvernement européen pour soutenir nos valeurs communes et contribuer à résoudre les problèmes mondiaux qui menacent l’humanité. Le monde a besoin d’une Europe cosmopolite tournée vers l’extérieur pour soutenir la création d’une gouvernance mondiale plus efficace et démocratique et gérer les enjeux du changement climatique, de la paix, de la pauvreté mondiale et de la transition vers une économie durable sur les plans environnemental et social.

Image illustrative de l'article Banque centrale européenne

Siège de La Banque centrale européenne (BCE), la principale institution monétaire de l’Union européenne.

Nous, citoyens européens, reconnaissons que l’Union européenne est une Res Publica incomplète. Son budget est ridicule (0,9 % du PIB), elle n’a aucune autonomie financière vis-à-vis des États membres et les compétences dont elle dispose aujourd’hui ne sont pas à la hauteur des enjeux des crises actuelles. Elle a un système de type fédéral en matière législative, judiciaire et monétaire (Banque centrale européenne). Toutefois, la démocratie signifie que les citoyens peuvent choisir leur gouvernement et le responsabiliser. Pour que l’Union fonctionne et soit démocratique, ses décisions, y compris celles sur le budget, la politique étrangère et de défense et la réforme des traités, doivent se prendre essentiellement à la majorité qualifiée représentant la volonté majoritaire des citoyens et pays européens. La Commission devrait devenir un gouvernement à part entière, définissant et soutenant un programme politique légitimé par les élections. Les partis européens devraient présenter leurs candidats à la présidence lors des élections européennes. La solution alternative serait d’élire directement un président de l’Union européenne qui fusionne les présidences de la Commission et du Conseil européen.

Le 14 février 1984, le Parlement européen a adopté le projet de traité instituant l’Union européenne, appelé “projet Spinelli”, visant une union politique que les États membres ont ignorée. Le 14 février 2017, nous appelons le Parlement européen, le seul organe directement élu de l’UE, à prendre une nouvelle initiative en vue de relancer l’Union sur des bases démocratiques renforcées. Il ne fait sens de parler d’unions bancaire, budgétaire, économique, politique, de l’énergie, de la sécurité et de la défense qu’au sein d’une véritable Union européenne démocratique, avec toutes ces politiques gérées par un gouvernement européen.

Le 25 mars 2017, les chefs d’État ou de gouvernement célébreront les traités de Rome qui ont institué la Communauté économique européenne et la Communauté européenne de l’énergie atomique en 1957. Nous leur demandons de respecter la vision des pères fondateurs. Il faut ouvrir la voie à la refonte de l’Union européenne à partir de la Description de cette image, également commentée ci-aprèsproposition du Parlement européen et mettre tout de suite à profit tous les instruments du traité de Lisbonne en vue de renforcer les institutions et les politiques européennes, notamment les politiques sociale, économique, étrangère et de défense. Nous appelons les jeunes Européens, la société civile, les travailleurs, les entrepreneurs, les universitaires, les autorités locales et les citoyens européens à participer à la Marche pour l’Europe qui aura lieu à Rome, le 25 mars 2017. Ensemble, nous devons apporter aux dirigeants politiques la force et le courage de donner un nouvel élan à l’Union européenne. L’unité européenne est essentielle pour résoudre nos problèmes communs, protéger nos valeurs et garantir notre bien-être, notre sécurité et la démocratie.

Cet appel a été rédigé par Roberto Castaldi avec Giuliano Amato, Yves Bertoncini, Stefan Collignon, Anthony Giddens, Ulrike Guérot, et Miguel Maduro. Il est disponible dans plusieurs langues si vous souhaitez adhérer sur March for Europe, avec la liste des signatures et les informations sur la Marche.

Marcus Ampe

March for Europe: 2017 Rome Mars 25

Flag of the European Union+

Article précédent: 60 years after creation of European Economic Community, Europeans skeptical about one of their biggest achievements this century

Articles suivants

D.: Eine echte Europäische Union die Gemeinwohl, Sicherheit und Demokratie gewährleistet

E.: A genuine European Union to ensure welfare, security and democracy

+++

Related articles

  1. The Europeans….Medemblik !!
  2. It’s Like Being Stuck in a Good Dream That I Can’t Wake Up From
  3. In Europe, good wisecracks make good neighbours
  4. Europeans ignoring “antisemitism” at their peril, says EU human rights commissioner
  5. Forced Multiculturalism Does Not Benefit Europeans
  6. 59% of Europeans Say Trump is Right on Refugees Increasing Threat of Terrorism
  7. Europeans Should Stay Home, Not Travel
  8. The World As You Knew It Will Never Be The Same
  9. “Brexit” Wins – Where now for Liberty?
  10. Brexit exports ‘Benex’
  11. Europeans welcome us, post-election–
  12. Euro Devaluation Accelerates – Millions Of Europeans Wishing They’d Bought Gold
  13. Science and the White Supremacist
  14. ISIS Terrorists Recruit European Youth Through Social Networks

+++

Save

Save

Save

Save

Save

2 Comments

Filed under Announcement, Français - French texts, Headlines - News, Political affairs, Social affairs, World affairs